Projets

Recherche participative

Depuis 2014, La Jarnigoine participe à des projets de recherche participative avec l’Université de Sherbrooke.
Ce sont des projets de la professeure Christine Loignon de la faculté de médecine.
Ces projets parlent de santé.
C’est un sujet très important pour nos participants.

Les vidéos sur la santé

Le premier projet de recherche a réuni six participants et une animatrice de La Jarnigoine.
Le même projet s’est fait aussi avec six participants et un animateur du Tour de Lire.
C’est un autre groupe d’alphabétisation de Montréal.
Les participants des deux groupes se sont réunis.
Ils ont échangé sur leur vécu par rapport à la santé.

Ensuite, les participants ont choisi ou pris eux-mêmes des photos.
Ces photos illustraient ce qu’ils font pour rester en santé.
Ils ont parlé de ce que ces photos représentaient pour eux et on les a enregistrés.
On a créé des vidéos avec ces photos et ces enregistrements.
Cette méthode de recherche s’appelle le «digital storytelling».

À la fin, les participants des deux groupes se sont présenté leurs vidéos.
Professeure Loignon a présenté ces vidéos à plusieurs étudiants, chercheurs et professionnels de la santé.

Les marches santé

À l’automne 2020, nous avons commencé une nouvelle recherche avec professeure Loignon.
Quatre participants et une animatrice de La Jarnigoine y sont impliqués.
Il y a aussi une autre équipe à Québec avec la professeure Sophie Dupéré de l’Université Laval.
Cette équipe est composée de quatre participants et une animatrice d’Atout-Lire, un groupe d’alphabétisation de Québec.

Les participants nous ont amenés marcher dans leur quartier.
Ils nous ont présenté des endroits qui sont importants pour leur santé.
Ils nous ont raconté ce qu’ils ont vécu dans ces endroits.
On les a enregistrés et on a pris des photos.
On appelle cette méthode de recherche les parcours commentés.

Ensuite, les participants de Montréal et de Québec se sont rencontrés.
Ils ont partagé leurs histoires et ont décidé ensemble les sujets les plus importants pour eux.
Ils voulaient faire entendre leurs histoires à des décideurs pour améliorer le système de santé.

On a fait un petit site internet avec leurs photos et leur voix.
Maintenant, ils présentent ce site internet devant des décideurs.

Le site ENGAGE plus

Le comité Engage

Le guide de recherche

Les balados